RÉSEAU31, une autre idée de l'eau

EAU POTABLE

0
HABITANTS
0
CAPTAGES
0
KM DE CANALISATION D'EAU POTABLE
0
USINES DE PRODUCTION D'EAU POTABLE
0
RÉSERVOIRS

Veiller à la qualité de l’eau distribuée est un objectif essentiel de RÉSEAU31. L’eau est captée dans le milieu naturel, rendue potable, stockée et distribuée.

RÉSEAU31 s’occupe de toutes ces étapes, pour proposer une eau de qualité, dans des conditions éthiques et durables. Revoyons ensemble ces étapes : 
Le captage est un dispositif de prélèvement d’eau soit à partir d’une source qui sort naturellement de terre, soit à partir d’une nappe d’eau souterraine, soit à partir d’un cours d’eau ou d’une retenue. On compte environ 1000 km de canalisations d’eau potable et 5 usines de production d’eau potable.

Les réservoirs sont une  construction souvent aérienne, parfois enterrée, destinée à entreposer l’eau produite, placée sur un sommet géographique pour permettre de distribuer l’eau sous pression. Ce stockage d’eau joue un rôle de tampon entre le débit demandé par les abonnés et le débit fourni par la station de pompage. Les stations de pompage, quant à elles, représentent un regroupement de pompes qui permettent de « remonter » l’eau dans un réservoir. Viennent ensuite les installations techniques, appelées les stations de surpression, qui permettent de maintenir ou d’augmenter la pression disponible dans un réseau.

RÉSEAU31 veille à la production et à la distribution d’une eau potable. Grâce à ses équipes, RÉSEAU31 dispose de tous les moyens nécessaires pour garantir une eau sûre à ses abonnés.

RÉSEAU31, c’est un service réactif, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Comprendre la production d'eau potable

Play Video

LES ÉTAPES LIÉES AU SERVICE DE L'EAU POTABLE

L’eau potable est d’abord captée, soit dans les eaux souterraines, soit dans les eaux superficielles. Les eaux souterraines sont en fait les eaux de pluie qui se sont infiltrées dans une couche de terrain perméable, ce qui les protège de la pollution.  Le captage se réalise en veillant à trouver l’équilibre entre les besoins à satisfaire et le débit d’eau disponible.  Les eaux superficielles, quant à elles, sont alimentées par les eaux de pluie, et par le drainage des eaux souterraines. Avant d’être captées en vue d’une production d’eau potable, ces eaux doivent répondre à des critères stricts de qualité. Le périmètre de captage de la ressource en eau doit être protégé pour éviter toutes pollutions, ponctuelles ou accidentelles.

Le traitement de l’eau se fait toujours en fonction de sa provenance et du débit souhaité. Une eau souterraine est traitée selon des facteurs naturels, mais aussi des facteurs liés à l’intervention humaine, tels que l’emploi de pesticides. Le traitement de l’eau superficielle est plus complexe car il doit prendre en compte beaucoup plus de facteurs. Il compte donc plus d’étapes : prétraitement, clarification, filtration et désinfection.

Une fois l’eau traitée, celle-ci est distribuée aux usagers par l’intermédiaire d’un réseau géré par la collectivité. Comme dans les phases de captage et de production, la phase de distribution fait l’objet de contrôles sanitaires permettant d’assurer aux usagers la bonne qualité de l’eau qu’ils consomment.

LE CALCAIRE

Une eau calcaire ne représente pas un risque pour la santé. Sa particularité est de contenir une concentration élevée de minéraux naturels.Néanmoins, elle peut constituer une nuisance pour:

  • Les équipements électroménagers (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, chauffe-eau, bouilloire…)
  • Les robinetteries (robinets, douchettes…)
  • Les canalisations d’eau chaude de votre foyer.

Plus la température est élevée, plus le calcaire se formera rapidement et réduira la vie de votre matériel ou de vos canalisations d’eau chaude. Bien que des solutions existent pour réduire la formation du calcaire, vous pouvez consulter les analyses moyennes présentant la dureté de votre eau dans votre commune, auprès du site de l’ARS. Vous pourrez ainsi ajuster les paramètres de votre matériel électroménager.

LES RISQUES LIÉS AU PLOMB

Pour les habitations anciennes, une majeure partie était constituée de tuyaux et de canalisations en plomb.

Conformément à la directive européenne 98/83/CE, il est rappelé que la réglementation relative au taux de concentration du plomb au robinet est fixé à 10µg/l.
En ce sens, pour les habitations anciennes constituées encore d’un réseau en plomb, il est nécessaire de remplacer l’ensemble de ces canalisations composées de plomb.

Pour toutes précisions relatives au plomb et à la santé publique, le Ministère des Solidarités et de la Santé, met à disposition des préconisations sur l’usage du plomb,
à travers une documentation téléchargeable au format PDF.

En attendant le renouvellement de vos canalisations en plomb, il vous est recommandé :

  • de laisser couler l’eau du robinet 1 à 2 minutes avant sa consommation digestive
  • d’éviter la consommation de cette eau pour les enfants.

COMPRENDRE LES TARIFS DE L'EAU POTABLE

Fixé par les organismes publics, le prix dépend notamment de nature et de la qualité de la ressource en eau, des conditions géographiques, de la densité de population, du niveau de service choisi, de la politique de renouvellement du service, des investissements réalisés et de leur financement. (Références du site services.eaufrance.fr)

L’eau coûte en moyenne, pour une consommation annuelle de 120m3, est de 3,98€ / m3.

Le coût de production et de distribution de l’eau potable représente au niveau national 45% de la facture, et 40% sur le bassin Adour-Garonne, la collecte représente 37% au niveau national et 43% sur le bassin Audour-Garonne. Enfin, les Redevances et la TVA elles, représentent un total de 18% contre 17%.  (Référence du site eau-adour-garonne.fr)

Chez RÉSEAU31, sur une facture totale, une grosse partie revient à l’agence de l’eau Adour-Garonne, et la TVA est fixée à 5,5%, sans compter les parts fixes et variables du prix Hors Taxe.  De plus, les factures augmentent régulièrement, pour plusieurs raisons, notamment la modernisation des réseaux de distribution, mais aussi pour des questions liées à l’environnement, qui nécessitent des traitements plus minutieux, et plus coûteux. 

Vous pourrez retrouver tous les détails de nos tarifs sur votre facture. 

RÉPARTITION DES COÛTS LIÉS À L'EAU POTABLE, AVEC UN COÛT UNITAIRE DE 3,98€ / M3 (Données 2013)

Douchette éco-gestes

COMMENT RÉDUIRE SA FACTURE D'EAU?

D’après le Système d’Information sur l’Eau (SIE), boire de l’eau ne représenterait que 1% de notre consommation d’eau potable, les 99% restants étant destinés à notre usage quotidien. Cela signifie qu’il est possible d’adopter des gestes simples, pour réduire notre consommation utile, et non vitale, pour préserver cette ressource indispensable, et participer ainsi au développement durable.

Le kiosque

COMPRENDRE LE PETIT CYCLE DE L'EAU

Actualités

Fermer le menu