RÉSEAU31, une autre idée de l'eau

DÉFENSE INCENDIE

Les communes ont l’obligation légale de mettre à la disposition des sapeurs-pompiers les moyens en eau nécessaires pour lutter contre les incendies. Il s’agit généralement de « poteaux incendie » appelés aussi « hydrants », raccordés au réseau d’eau potable ; des réserves d’eau naturelles ou artificielles.

L’installation et l’usage des poteaux incendie sont très encadrés. Leur mise à disposition relève de la responsabilité du maire, en tant que garant de la sécurité de ses administrés. Le code général des collectivités territoriales précise en effet dans ses articles L2211-1 et L2212-2 que « Le fait que la compétence de la commune en matière de distribution d’eau ait été transférée à un syndicat intercommunal ou à une entreprise privée ne modifie en rien la responsabilité du maire, qui reste titulaire de son pouvoir de police. »

Pour s’assurer que les Services Départementaux d’Incendie et de Secours disposent des moyens nécessaires, un entretien et des tests sont obligatoires, c’est pourquoi RÉSEAU31 propose aux communes des services de contrôle de débit et pression de ces poteaux incendie que l’on appelle des « pesées », ainsi que leur entretien et renouvellement.
Les hydrants font partie intégrante des réseaux d’eau potable, et leur maniement peut avoir des impacts sur la qualité de l’eau distribuée. Pour ces raisons, et du fait des risques de casse dans les canalisations lors de leur utilisation, les poteaux incendie sont au cœur des préoccupations des exploitants.

COMPRENDRE LE GRAND CYCLE DE L'EAU

Fermer le menu