RÉSEAU31, une autre idée de l'eau

Nouvelle station d’épuration de Lux

Photographie : station d'épuration par filtre planté de roseaux

INAUGURATION du 27 juin 2019 à 16h30

Témoignages

dossier de presse-sebastien-vincini

«L’eau est un enjeu primordial pour notre région. Chaque jour, avec les élus et les agents de Réseau31, nous engageons les actions pour veiller à la qualité de l’eau distribuée, à la préservation des milieux aquatiques et plus largement à la qualité du milieu naturel. Nous sommes au cœur de la transition écologique, au cœur de votre vie quotidienne. Nous investissons partout sur le territoire de la Haute-Garonne en accompagnant le développement de nos collectivités adhérentes. La station d’épuration de Lux s’inscrit pleinement dans la politique globale de Réseau31 en matière d’environnement.»

Sébastien VINCINI, Président de Réseau31

Photo de Madame le Maire de Lux (31)
«Cette nouvelle station d’épuration vient satisfaire les besoins de notre petite commune située au coeur du Lauragais. Elle vient remplacer l’ancienne station communale saturée. Nous allons pouvoir accepter de nouveaux permis de construire et ainsi continuer un agrandissement raisonné de notre commune afin de pérenniser nos infrastructures. Accueillir de nouvelles familles veut aussi dire conserver l’école,
ce qui est très important pour que vive Lux. Nous remercions Réseau31 qui nous a permis cette construction dans le respect de l’environnement en utilisant de nouvelles technologies, qui nous a apporté son aide technique avec un grand professionnalisme, et son financement que nous n’aurions pas pu assurer seuls. Réseau31 répond bien aux attentes des petites communes. La commune de Lux vous invite à venir voir sa
nouvelle station. »

Gisèle BRESSOLES, Maire de Lux

Historique

La commune de Lux a adhéré à Réseau31, Syndicat Mixte de l’Eau et de l’Assainissement, pour la totalité des compétences du domaine de l’assainissement collectif et des eaux pluviales, puis via l’ex-SIEMN31 pour toutes les compétences du domaine de l’eau potable et via la Communauté de Communes Terres du Lauragais pour la compétence assainissement non collectif.
La station d’épuration existante, d’une capacité de 150 Équivalents Habitants (EH) n’était plus suffisante pour satisfaire les prévisions de développement démographique de la commune définies dans le schéma communal d’assainissement et le plan local d’urbanisme. De plus, la station d’épuration faisait l’objet de nombreux désordres structurels et de problèmes de sécurité d’exploitation.
Sa reconstruction et son extension à 345 EH ont donc été programmées.
Le projet, initié et coordonné par Réseau31, a permis la construction d’une station d’épuration sur un nouveau site ainsi que la réalisation du réseau de transfert des eaux usées, acheminées par le poste de refoulement. La nouvelle station d’épuration a été mise en service le 25 janvier 2019.

Caractéristiques de l’installation

La filière de traitement comprend :

  • un poste de refoulement d’une capacité de 11,5mm3/h doté d’un débitmètre électromagnétique,
  • un réseau de refoulement vers la nouvelle unité de traitement disposant d’un système de télésurveillance.

L’unité de traitement comprend :

  • un dégrilleur manuel,
  • un dispositif de chasse mécanique vers le 1er étage de filtration, composé de 3 filtres plantés de roseaux d’une surface de 414 m²,
  • un dispositif de chasse mécanique vers le 2ème étage de filtration, composé de 2 filtres plantés de roseaux d’une surface de 276 m²,
  • un canal de comptage à lame déversante,
  • un rejet au ruisseau du Pesquié,
  • un stockage des boues sur les filtres plantés de roseaux.

Le traitement par filtres plantés de roseaux présente plusieurs avantages :

  • limitation des nuisances olfactives et sonores, très bonne intégration dans le paysage rural du Lauragais,
  • hébergement d’un biotope végétal et animal, exploitation maîtrisée.

Réseau31 effectue un entretien hebdomadaire du site : alternance de l’alimentation des lits de roseaux, contrôle visuels et nettoyage des ouvrages, vidange des éléments grossiers piégés dans le poste de refoulement.
Un faucardage annuel des roseaux est réalisé au printemps, les filtres plantés de roseaux sont curés tous les 10 ans et l’entretien des espaces verts est réalisé 6 fois par an.
Le service d’exploitation intervient également en heures d’astreinte si l’autosurveillance du poste de refoulement signale un défaut de fonctionnement.
Ces travaux s’inscrivant dans une démarche d’économie circulaire, les matériaux de la station d’épuration démolie ont été évacuées vers un centre de revalorisation des déchets industriels à Revel.
Le rejet des eaux dépolluées s’effectue dans le ruisseau du Pesquié. Le contrôle de la qualité du rejet est réalisé conformément aux prescriptions des services de l’état.

Les chiffres

Opération (travaux + frais annexes) : 310 000,00€

Travaux de la station d’épuration : 246 000,00€

Financements et Subventions :

Illustration : répartition des subventions entre le Conseil Départemental (12%), Agence de l'Eau (68%), et Réseau31 (20%)

Acteurs

Etudes

  • Maître d’oeuvre : DUMONS INGENIERIE
  • Etudes de sol : FONDASOL
  • Dossier réglementaire : DEKRA
  • Coordonnateur SPS : QUALICONSULT

Travaux

  • Constructeur : STEP CONCEPT
  • Sous-traitants :
    • Terrassements : ANDRIEU FRERES
    • Poste de refoulement : SEIHE

Quelques dates

2007 : approbation du zonage assainissement

2010 : approbation du PLU

avril 2018 : démarrage des travaux

décembre 2018 : fin des travaux

25 janvier 2019 : mise en service de la nouvelle station d’épuration

 

Fermer le menu