RÉSEAU31, une autre idée de l'eau

Inauguration de l’usine de production d’eau potable de la périphérie sud-est de Toulouse

INAUGURATION du 14 juin 2018 à 17h

Témoignages

« L’eau est un enjeu primordial pour notre région. Chaque jour, avec les élus et les agents de Réseau31, nous engageons les actions pour veiller à la qualité de l’eau distribuée, à la préservation des milieux aquatiques et plus largement à la qualité du milieu naturel. Nous sommes au cœur de la transition écologique, au cœur de votre vie quotidienne. Dans l’objectif de garantir qualitativement et quantitativement l’alimentation en eau potable des usagers du territoire sud-est de Toulouse, nous avons engagé l’extension et la modernisation de la filière de traitement de l’usine ainsi qu’un traitement de ses terres de décantation. Cette nouvelle usine répond ainsi aux enjeux importants de développement urbain du territoire, grâce à une augmentation de ses capacités de production tout en préservant la qualité de la ressource. L’usine produit ainsi via un réseau de transport et de stockage structurant de l’eau potable pour les besoins de 25 communes du SICOVAL, ainsi que pour la commune de Venerque et une partie des communes du Syndicat SAGe. »

Sébastien VINCINI, Président de Réseau31

Historique

Située en bord de Garonne, sur la commune de Vieille-Toulouse, l’usine de PSE a été mise en service en 1974 sous la maîtrise d’ouvrage du Conseil Général de la Haute-Garonne, avec une capacité de production de 10 000 m³/jour. En 1985 une extension a permis de doubler sa capacité en la portant à 20 000 m³/jour. Par la suite des améliorations régulières ont été apportées comme par exemple le traitement au charbon actif, l’ozonation, l’automatisation, l’acidification et la création d’un puits de secours. Cette dernière tranche de travaux relative à l’extension et la modernisation de l’usine a débuté en mars 2015, et se termine aujourd’hui. Elle permet de produire jusqu’à 1 700 m³/h (34 000 m³/jour) avec pour objectif à l’horizon 2030 d’augmenter la production d’eau potable à 2 500 m³/heure (50 000 m³/jour). L’eau brute puisée dans la Garonne ou l’Ariège, est traitée par l’usine avant d’être acheminée vers les réservoirs de tête de Pechbusque et de Ramonville puis distribuée vers environ 38 000 habitations du sud-est toulousain.

CARACTÉRISTIQUES DE L’INSTALLATION

Une modernisation de la filière eau

  • L’installation d’une nouvelle pompe de 2 500 m³ à partir de l’exhaure existante
  • Le redimensionnement à 2500 m³/h dégrillage, pré-ozonation, neutralisation au Co², injection de Charbon Actif en Poudre et injection de coagulant
  • La construction de 2 files «Actiflo®» (floculation et décantation) dimensionnée chacune à 850 m³/h soit 1 700 m³/h évolutif avec une troisième file qui portera le débit d’eau traitée à 2 500 m³/h
  • L’amélioration de la filtration sur 9 filtres à sable

Une mise en conformité de la filière des terres de décantation

  • Le soutirage des terres des décanteurs vers une bâche eaux sales, et séparation des boues du sable par des hydrocyclones
  • La bâche eaux sales reçoit les terres des décanteurs, les eaux de lavage des filtres à sable et les centrats de la centrifugeuse
  • Le transfert régulé des eaux sales vers l’épaississeur qui rejette des eaux claires conformes dans le milieu naturel, la Garonne
  • Le soutirage des terres de décantation vers la centrifugeuse avec ajout de polymère et de chaux
  • Le stockage des terres de décantation pour un traitement adapté

Atouts

…des nouveaux travaux

  • Augmentation de la capacité des prétraitements
  • Compacité des ouvrages et possibilités d’évolution
  • Amélioration des performances (qualité de l’eau)
  • Sécurisation de la filière de traitement vis-à-vis du risque d’inondabilité
  • Traitement des terres de décantation améliorant la qualité de l’eau rejetée en Garonne
  • Intégration architecturale

…de l’unité complète

  • Filière sécurisée, moderne et performante
  • Sécurisation de l’alimentation en eau brute par une double alimentation : Ariège et Garonne
  • Une exploitation de l’usine en régie directe par des agents spécialisés et une astreinte spécifique et dédié à l’usine 24h/24 et 7j/7j

En complément de ces travaux, la salle de commande a été rénovée. Véritable tour de contrôle de l’usine, celle ci est équipée d’un mur d’images associé à un pupitre de pilotage permettant de visualiser et d’interagir en temps réel sur les données de l’usine, les alarmes et les débits de pertes sur le réseau. Cet outil offre une surveillance efficace des différentes étapes de production, de distribution d’eau potable et sécurise l’ensemble des installations associées (usine, réservoirs, réseaux).

Les Chiffres

Montant total de l’opération: 6 450 000 €

Financements et Subventions

Acteurs

Études

  • Maître d’oeuvre : Réseau31
  • Coordonnateur sécurité (SPS) : ELYFEC
  • Contrôleur technique : SOCOTEC
  • Études géotechniques : FONDASOL
  • Diagnostics amiante : DIAGAMTER, ALPES CONTROLES
  • Études hydrauliques : ARTELIA
  • Études réglementaires : OTEÌS

Travaux

  • Titulaire Mandataire conception & équipements : OTV
  • Titulaire-génie civil et VRD : SOGEA
  • Architecture et paysage : ENZO ET ROSSO

Surveillance et qualité de l’eau

La production d’eau potable est soumise à des normes de qualité exigeantes, c’est pourquoi à chaque étape du traitement et de la distribution de l’eau, les agents de Réseau31 effectuent au sein du laboratoire de l’usine, des autocontrôles quotidiens, interprètent les résultats et mettent en place des mesures correctives si nécessaire. Cette surveillance continue permet d’assurer une conformité de la qualité de l’eau distribuée, en complément des analyses réglementaires effectuées par l’Agence Régionale de Santé. Sécurisée en matière de traitement, l’usine l’est également au niveau de ses accès par la mise en place d’une nouvelle clôture et d’un dispositif anti-intrusion (vidéo surveillance, détecteurs infra-rouge…).