Politique de développement durable

Print pagePDF page

L’eau va devenir une ressource de plus en plus rare. Elle constitue pourtant un droit individuel fondamental en même temps qu’un patrimoine commun. Sa gestion représente donc un véritable défi : comment assurer à chacun une quantité d’eau adaptée à ses besoins, de bonne qualité, et dans des conditions financières satisfaisantes ?

eau brute irrigation

Les élus locaux sont confrontés, depuis de nombreuses années et notamment depuis la conférence de Rio qui lança en 1992 le mot d’ordre du « développement durable », à cette réalité complexe. Mais celle-ci est devenue, aujourd’hui, particulièrement sensible. Car les textes européens et français sur l’eau demandent aux collectivités d’engager de lourds investissements, incontournables, alors que les finances locales sont affectées par la crise économique.

La prise de conscience s’élargit. On redécouvre l’eau comme un droit individuel fondamental mais aussi un patrimoine commun qui mérite donc un service public : une organisation assurant l’accès de tous à la ressource dans des conditions d’égalité.

Parler d’égalité d’accès à l’eau signifie viser une quantité adaptée au besoin légitime de chacun, une eau de qualité.

Le service public républicain s’est bâti à partir des initiatives pionnières des élus communaux autour de l’accès à l’eau potable, l’hygiène, l’énergie. Les mairies ont massivement investi le domaine de l’eau, en amont comme en aval de la consommation individuelle. Puis vint l’intercommunalité, c’est à dire la solidarité territoriale pour mieux maîtriser ces enjeux.

  • Désormais, le défi de la rareté est devant nous, alors que le changement climatique fait déjà sentir ses premiers effets.
  • Désormais, la santé s’appréhende de plus en plus comme santé publique, en lien avec l’environnement ; et la qualité de l’eau est une obligation, légale, morale, politique.
  • Désormais, nous savons que le sort des générations prochaines dépend de notre capacité à protéger les ressources, à les utiliser intelligemment.
  • Désormais, le citoyen et contribuable exige plus que jamais une politique de l’eau qui respecte ses droits et son pouvoir d’achat.

En conséquence, les textes européens et français sur l’eau demandent aux collectivités de lourds investissements, incontournables, à un moment où les finances locales sont affectées par les crises économiques comme par une décentralisation tronquée. Dans ce nouveau contexte, une solidarité renforcée entre collectivités est le meilleur chemin.

Protection de la ressource :

Le besoin en eau est essentiel pour le quotidien de notre vie à tous. Il est donc primordial de préserver et d’assurer une qualité de source sûre pour l’ensemble de nos usagers, pour aujourd’hui et demain.

Notre eau provient des lacs, des rivières, des ruisseaux, du fleuve… Toutes ces sources d’eau suivent ainsi le cycle de l’eau.

Pour vous assurer une eau de qualité, Réseau31 s’engage à préserver la faune et la flore et ainsi renouveler ses ouvrages en utilisant des solutions dédiées au développement durable.

Les commentaires sont fermés.