RÉSEAU31, une autre idée de l'eau

Extension et modernisation de la station d’épuration de la Magdelaine sur Tarn

dossier de presse magdelaine

INAUGURATION du 26 octobre 2018 à 16h00

Témoignages

dossier de presse-sebastien-vincini

«L’eau est un enjeu primordial pour notre région. Chaque jour, avec les élus et les agents de Réseau31, nous engageons les actions pour veiller à la qualité de l’eau distribuée, à la préservation des milieux aquatiques et plus largement à la qualité du milieu naturel. Nous sommes au cœur de la transition écologique, au cœur de votre vie quotidienne. Nous investissons partout sur le territoire de la Haute-Garonne en accompagnant le développement de nos collectivités adhérentes. La station d’épuration de La Magdelaine sur Tarn s’inscrit pleinement dans la politique globale de Réseau31 en matière d’environnement.»

Sébastien VINCINI, Président de Réseau31

dossier de presse-maire-magdelaine

«Une réalisation exemplaire qui répond en tous points aux exigences d’un conseil municipal soucieux de l’environnement sur son territoire. Cette station s’inscrit pleinement dans le développement durable et dote la commune d’un équipement public renouvelé de qualité. La première station d’épuration de notre commune a été mise en service en 2001 pour traiter les eaux usées de 350 équivalents-habitants (EH) : elle devait s’adapter à l’évolution des règlementations de plus en plus exigeantes concernant la pollution, les eaux rejetées dans la nature et répondre à un accroissement de la population. Très rapidement, notre station s’est trouvée saturée en raison du nombre croissant de la population, ne pouvant plus accueillir de raccordements supplémentaires. Un projet de construction d’une nouvelle station a vu le jour.»

Isabelle GAYRAUD, Maire de La Magdelaine sur Tarn

Historique

La commune de La Magdelaine sur Tarn a adhéré à Réseau31 le 1er janvier 2010 pour la totalité des compétences assainissement. Au 1er janvier 2018, la Communauté de Commune Val’Aïgo s’est substituée à la commune de La Magdelaine sur Tarn en tant qu’adhérente à Réseau31.
Lors de l’adhésion de la commune, Réseau31 a poursuivi les études de conception d’une nouvelle station. L’insuffisance de la station d’origine ne permettait pas d’une part, de satisfaire les besoins futurs en matière de développement démographique et d’autre part, de souscrire à des critères environnementaux permettant la préservation des ressources naturelles en eau.
A la suite d’une étude hydraulique multisite, il a été décidé d’agrandir la station d’épuration sur le site actuel. L’objectif consistait à réutiliser une partie du système existant, à renforcer la capacité nominale sans excéder 700 EH et à surélever les infrastructures vulnérables en raison d’une surface déclarée comme zone inondable.
Son rejet vers le ruisseau « Rieu Tort » a été conservé. L’ancienne station d’épuration a été démolie, à l’exeption du décanteur digesteur. Le marché de travaux a été attribué par Réseau31 en mai 2017 à la société AQUALTER. Les travaux ont débuté en juin 2017 après obtention des autorisations règlementaires.
Le basculement des effluents sur la nouvelle installation a été réalisé en mars 2018. Les travaux se sont achevés le 3 juillet 2018. La station d’épuration et le réseau d’assainissement sont exploités en régie par Réseau31. Les boues sont valorisées par épandage agricole ou compostage.

Caractéristiques de l’installation

La filière de traitement comprend :

  • Un poste de relèvement réhabilité, situé à l’extérieur de la station
  • Une filière de prétraitement des effluents bruts composée d’un dégrilleur automatique avec compactage des déchets et d’undécanteur digesteur
  • Un système intégré de traitement biologique de type « Biodisques » couplé à un traitement physico-chimique du phosphore
  • Un clarificateur raclé
  • Un silo de stockage des boues

Atouts

Le dispositif de traitement retenu de type « biodisques » est un procédé biologique présentant le meilleur rapport technico-économique au regard des contraintes du projet. Il a été défini en tenant compte des contraintes réglementaires applicables en matière de rejets dans le ruisseau « Rieu Tort », mais aussi des contraintes locales.
En effet, compte tenu de la situation de la station en zone inondable, tous les ouvrages créés sont situés au-dessus du niveau des crues.
Les biodisques en détail…
Les supports de la microflore épuratrice sont des disques partiellement immergés dans l’effluent à traiter et animés d’un mouvement de rotation, lequel assure à la fois le mélange et l’aération.
Les micro-organismes se développent et forment alors un film biologique épurateur à la surface des disques. L’effluent est préalablement décanté pour éviter les colmatages.

Les chiffres

Travaux de la station d’épuration: 750 000,00€

Financements et Subventions:

Acteurs

Etudes

  • Maître d’oeuvre : NALDEO
  • Etudes Géotechniques d’Avant-Projet G12 : GINGER CE BTP
  • Contrôleur Technique : QUALICONSULT
  • Coordonnateur SPS : SOCOTEC

Travaux

  • Mandataire – Equipements : AQUALTER
  • Cotraitant – Génie Civil : SAS TOUJA
  • Sous-traitants :
    • Terrassements, voirie et réseaux : CAUSSE & BRUNET
    • Electricité : EIFFAGE
    • Fourniture et montage pont racleur : RMC EQUIPEMENTS
    • Montage tuyauteries : TIM INOX • Pose des menuiseries aluminium : ATELIER DE L’ARMAGNAC
    • Charpente couverture : PIVOTTO & Fils
    • Fourniture et pose des équipements d’accès et de sécurité (escaliers, rambardes, garde corps) : STARMETAL SYSTEME

Quelques dates

Juin 2012 : étude des différents scénarios possibles

Août 2014 : avis favorable de la DDT pour l’étude multi-site et hydraulique

Mai 2017 : exécution des travaux par le mandataire AQUALTER

Mars 2018 : basculement des effluents vers la nouvelle station d’épuration

3 juillet 2018 : fin des travaux