RÉSEAU31, une autre idée de l'eau
Convention RÉSEAU31 – FDC31 : s’engager toujours plus dans la préservation de la faune et de la flore
Publié le :
09/03/2021

Le projet Via Fauna vise à améliorer les connaissances régionales sur les interactions entre les continuités écologiques terrestres et les Infrastructures Linéaires de Transports (ILT) existantes à l’échelle des 8 départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées. Il se décline en Haute-Garonne sous l’égide de la Fédération de Chasse de la Haute-Garonne.

Les principaux objectifs sont la mise en place de méthodes d’analyse et d’outils de suivis partagés entre les différents gestionnaires de la faune sauvage et les gestionnaires d’infrastructures de transport, avec l’appui d’organismes scientifiques, d’établissements publics et d’associations. Ces méthodes et outils devront permettre d’identifier et de suivre les ruptures de continuités écologiques terrestres potentiellement engendrées par les ILT existantes.

En tant que gestionnaire du Canal de Saint Martory, RÉSEAU31 a été contacté par la FDC31 pour évaluer la mortalité des grands gibiers dans le canal. En effet, des animaux, grands mammifères notamment, y sont retrouvés noyés, ce qui engendre des coûts d’exploitation supplémentaires et un impact sur les continuités écologiques de ces animaux.

Ce lundi 8 mars 2021, Sébastien Vincini, président de RÉSEAU31 et Jean-Bernard Portet, président de la Fédération de Chasse de la Haute-Garonne signaient une Convention de partenariat dans le cadre du projet Via Fauna.

La FDC31 est chargée de répertorier les zones probables de mise à l’eau de la faune sauvage, d’identifier les zones de noyade et, grâce à des appareils photographiques implantés aux endroits stratégiques, vérifier l’efficacité des dispositifs de sortie existants.

De son côté, Réseau31 permettra à la FDC31 de positionner l’ensemble des dispositifs sur les ouvrages du canal de St-Martory et participera à la surveillance globale des éventuelles noyades (comptabilisation et identification de l’espèce). Des préconisations seront proposées à la FDC31 afin de réduire cette mortalité (génie végétal, pose de dromes supplémentaires).

RÉSEAU31 montre ainsi une nouvelle fois son engagement sans faille pour la préservation de la faune et de la flore de la Haute-Garonne.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Voir aussi...