RÉSEAU31, une autre idée de l'eau
Construction d’une nouvelle station d’épuration RÉSEAU31 à Saliès-du-Salat
Publié le :
04/11/2021

RÉSEAU31 entreprend la construction d’une nouvelle station d’épuration de 2000 EH à Saliès-du-Salat, pour améliorer le traitement des eaux usées, préserver le milieu naturel et permettre le développement de la commune.

Depuis 1963, la commune de Saliès-du-Salat en Haute-Garonne est dotée d’une station d’épuration sur laquelle sont acheminées et traitées les eaux usées collectées au centre de la commune. Cette station est implantée en bordure du Salat, à la limite de la commune de Mazères-sur-Salat. Âgée de près de 60 ans, elle devenue vétuste et ne permet plus de respecter les nouvelles normes de rejet en milieu naturel.

RÉSEAU31 a donc entrepris la construction d’une nouvelle station d’épuration, en anticipant sur les perspectives d’urbanisation de la commune. Ainsi la nouvelle station a été conçue et dimensionnée pour une capacité de 2000 EH (équivalents-habitants).

La nouvelle station d’épuration sera édifiée en dehors de la zone inondable, à la sortie de Saliès-du-Salat en direction de Mazères. Cette implantation tient compte par ailleurs, du souhait de demeurer éloignée des premières habitations et de l’impératif de préserver les zones humides. Par ailleurs, la période d’exécution des travaux s’inscrit dans l’objectif de réduire l’impact de ces derniers sur la biodiversité. La filière de traitement, de type boues activées, consiste à faire circuler les eaux usées au travers d’un bassin d’aération dans lequel se développent les bactéries en charge de dépolluer ces eaux usées. Cette technologie permet de diminuer la concentration en carbone, en ammonium et en nitrate, mais également de préserver la qualité de la faune et
de la flore du Salat.

À la fois pour des facilités d’exploitation et pour une meilleure intégration dans le paysage, RÉSEAU31 a opté pour un stockage et une déshydratation des boues issues de l’épuration, dans des lits plantés de roseaux. L’entreprise de travaux retenue implantera ces derniers de façon concentrique autour du bassin d’aération. L’actuelle station d’épuration sera maintenue en service durant les travaux de construction. À l’issue, les effluents seront basculés sur la nouvelle filière de traitement et les ouvrages existants seront démolis et le site remis à l’état naturel.

Les autorisations environnementales et d’urbanisme aujourd’hui obtenues, les travaux démarrent dès novembre 2021 pour une durée de 14 mois.

Le projet, d’un montant de 2 315 000 €HT est cofinancé à 35% par l’Agence de l’Eau Adour Garonne, 20% par le Conseil Départemental de Haute-Garonne, et 45% par RÉSEAU31.

La part financée par RÉSEAU31 est supportée par la facturation des abonnés du service public d’assainissement. Par volonté de solidarité territoriale, RÉSEAU31 a mis en place depuis 2018 une tarification unique en eau potable et en assainissement pour l’ensemble de ses adhérents.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Voir aussi...