Situation hydrographique : Réseau31 toujours en alerte

Photo des chutes vers le canal de Saint Martory

RESEAU31 maintient ses efforts de gestion et reste attentif aux conditions hydrographiques et météorologiques sur les départements de Haute-Garonne, du Tarn et de l’Aude

LES RESTRICTIONS DE PRÉLÈVEMENT EN VIGUEUR

A ce jour les Préfets des départements du Tarn, de l’Aude, du Gers, des Hautes-Pyrénées, de l’Ariège et de la Haute-Garonne ont émis plusieurs arrêtés de restrictions sur les rivières :

Interdictions totales irrigation


Restrictions partielles
irrigation

 

Restrictions partielles
eau potable

 

Lauragais vallée du Tarn

Tescou

Girou tarnais non réalimenté et affluents

Petits affluents du Tarn

Hers-mort audois et affluents

Girou réalimenté en Haute-Garonne (30%)

Volvestre et vallée de l’Ariège

Affluents de l’Ariège

Volp

Hers-vif à 50%

Ariège à 50%

Ger et Job à 50%

Ariège et Hers-vif (arrosage de pelouse, remplissage de piscine, lavage …) *

Vallée de Garonne

Affluent de la Garonne Aussonnelle à 50%

Gascogne

Affluents du système Neste non-réalimentés

* Concerne les communes de Haute-Garonne du Lauragais au sud du canal du Midi alimentée par les usines de Calmont (SIEHA) et Pinsaguel (SIVOM SAGe)

Pour plus de renseignement : http://www.haute-garonne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-eau-risques-naturels-et-technologiques/Eau-et-assainissement/La-ressource-en-eau/Gestion-des-etiages/Les-arretes-prefectoraux-portant-limitation-des-prelevements-d-eau

RESEAU31 AU CŒUR DE L’ACTION

RESEAU31 poursuit ses efforts de gestion afin de préserver les ressources en eau :

Hers-mort

Sensibilisation des usagers et concertation avec les représentants de la profession agricole

Surveillance renforcée du débit à Toulouse afin d’optimiser les lâchers depuis le barrage de la Ganguise (11)

Prélèvements anticipés des excédents de la Montagne Noire à Naurouze (11) pour sécuriser la saison 2018 en lien avec BRL et les Conseils Départementaux de la Haute-Garonne et de l’Aude

Aussonnelle

Réalimentation expérimentale depuis le lac de Ste Foy de Peyrolières avec le soutien du Conseil Départemental de la Haute-Garonne

Garonne Canal de St Martory

Sensibilisation des usagers et concertation avec les représentants de la profession agricole

Suivi hydrographique renforcé y compris sur les rivières réalimentées du Touch et de la Louge

Diminution de 2,5 m3/s du prélèvement en Garonne soit 1,5 million de m3 par semaine d’économisé

Girou

Sensibilisation des usagers et concertation avec les représentants de la profession agricole

Surveillance renforcée du débit à Cépet afin d’optimiser les lâchers depuis les barrages de Balerme et Larragou à Verfeil en lien avec la CACG

Diminution du débit de salubrité à Cépet de 20%

Irrigation 5 jours sur 7 (interdiction samedi et dimanche)

En matière d’eau potable, aucun abonnés de RESEAU31 n’est soumis à restriction. Par contre en zone de montagne, la surveillance des sources est également renforcée avec, dans quelques rares cas, des appoints en eau en bouteille nécessaires.

RESEAU31 siège au sein des Commissions de Vigilance Eau de Concertation Eau (ex-cellule sècheresse) des Préfectures de Haute-Garonne, du Tarn et de l’Aude qui coordonnent les interventions des acteurs de l’eau chaque quinzaine.

Enfin une attention particulière est accordée aux rejets de stations d’épuration qui en cas d’incident peuvent avoir des impacts marqués sur des cours d’eau déjà fragilisés par les déficits hydrographiques.

DES PRÉVISIONS MÉTÉOROLOGIQUES MITIGÉES MAIS DES BESOINS EN DIMINUTION

Les fleuves et cours d’eau vont entrer progressivement dans leurs étiages « naturels » d’autant que les pluies du 15 août n’ont pas permis de modifier significativement la situation. Sur le Tarn et la Garonne les soutiens des étiages à hauteur de 20 m3/s depuis les barrages de la Montagne Noire et des Pyrénées ont atteint leur débit de pointe. Ils permettent de maintenir des débits satisfaisants (71 m3/s à Agen) et de ne pas franchir les débits d’alerte synonyme de restrictions.

En ce qui concerne les prélèvements agricoles, ceux-ci diminuent fortement du fait de la fin de l’irrigation des maïs les plus précoces (60% des semis).

Un front dépressionnaire est attendu pour cette fin de semaine et pourrait contribuer à améliorer de la situation.

Pour plus de renseignement : http://www.haute-garonne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-eau-risques-naturels-et-technologiques/Eau-et-assainissement/La-ressource-en-eau/Gestion-des-etiages/Bulletins-de-veille-hydrologique

Avec mots-clefs , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.