Les lingettes ne sont pas biodégradables !

Print pagePDF page

Photos de filasses qui bouchent les stations d'épuration pour le traitement des eaux usées

Le journal Libération nous rappelle que les lingettes proposées par les fabricants ne sont pas biodégradables au contact de l’eau

Dans le cadre du traitement des eaux usées, les lingettes sont à l’origine de nombreux problèmes sur les systèmes d’assainissement notamment sur les réseaux et en station d’épuration car elles n’ont pas le temps de se décomposer entre les toilettes et la station d’épuration. Bien que ce produit soit pratique et multiusage, c’est indéniablement une catastrophe pour l’environnement.

Réseau31, Syndicat Mixte de l’Eau et de l’Assainissement de Haute-Garonne, a notamment pour mission de gérer les systèmes d’assainissement avant rejet en milieu naturel. Au quotidien, ces lingettes en s’agglomérant avec d’autres résidus, endommagent les pompes, les vannes et bouchent les canalisations, impliquant plus de réparations et d’interventions d’entretien sur les ouvrages. Cela engendre un surcoût d’exploitation qui se répercute immanquablement sur la facture d’eau au titre de la redevance assainissement.

Pour lutter au mieux contre ce fléau économique et écologique, tout type de lingette  doit être jeté exclusivement dans votre bac à ordures et non dans les toilettes.

Pour plus de précisions, consultez l’article relatif à la biodégradabilité des lingettes publié sur le site internet www.liberation.fr.

 

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.