L’action de Réseau31 en faveur de l’assainissement rural soutenue par l’Europe

Print pagePDF page

Photographie : bassin de la station d'épuration

Réseau31 et l’INSA ont conclu une collaboration avec leurs partenaires espagnols et portugais en vue d’optimiser le traitement des eaux usées et le rendement énergétique des stations d’épuration rurales

Le partenariat CIRCRURAL 4.0, conclu entre 11 opérateurs français, espagnols et portugais, vient d’être retenu par l’Union Européenne, parmi 20 projets, s’inscrivant dans le programme de coopération « Interreg Europe du sud-ouest» :

FRANCE

PORTUGAL

ESPAGNE

Centre de recherche INSA Toulouse Université de Lisbonne CRIT San Sebastien
Université de Badajoz CTAEX
Centre d’analyses de données ITG Madrid
Gestionnaire d’ouvrages Réseau31 EPAL Lisbonne AMBLING
PROMEDIO

Durant 3 ans, ce groupement approfondira les connaissances en matière d’épuration de l’azote et du phosphore dans les eaux usées en zone rurale et partagera ses résultats. L’objectif étant de favoriser la dégradation biologique de ces substances nocives pour l’environnement et d’abandonner l’usage de produits chimiques.

Ce programme de 1,4 millions d’euros est financé à 75% par l’Union Européenne au titre du FEDER (Fonds Européen de Développement Régional). Le binôme INSA-Réseau31 représentera donc la France dans ce groupement. Il impliquera un fort investissement de Réseau31 sur sa station d’épuration de Villefranche de Lauragais (9 500 équivalent-habitants) qui sera le lieu de tests et d’essais de différents fonctionnements spécifiques sous le pilotage scientifique d’une doctorante hongroise.

Ce groupement international entre structures publiques/privées et centres de recherche/exploitants est une première.

Il engendrera un surcoût de fonctionnement prévisionnel sur 3 ans de 173 000 € pour Réseau31 financé à 75%.

Néanmoins, les connaissances acquises permettront d’optimiser l’exploitation des autres stations d’épuration de Réseau31 et de réduire les frais d’exploitation à moyen terme grâce à :

  • l’amélioration des rendements,
  • la réduction voire la suppression d’additifs chimiques,
  • la réduction des consommations énergétiques.

Logo : engagement de l'europe avec le FEDER

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.